Actualité de la construction, No 41

Rétrospective et perspectives

2018 a été une année intensive et passionnante. Nous avons pu lancer de nombreuses actions et obtenir quelques résultats réjouissants. Nous avons discuté et débattu, afin de nous rapprocher de notre objectif, à savoir faire de constructionsuisse le porte-parole du secteur de la construction dans la politique et le public.

constructionsuisse s’est notamment fortement engagée dans les dossiers politiques particulièrement importants pour notre secteur. Nous ne citons ici que les principales activités liées au processus législatif :

  • La révision de la loi fédérale sur les marchés publics nous tout particulièrement sollicités. L’engagement commun de l’ensemble du secteur de la construction semble avoir porté ses fruits : nous sommes en grande partie satisfaits du projet approuvé par le Conseil des Etats ; sur certains points, nous voyons toutefois encore un potentiel d’amélioration. Une attention particulière sera accordée aux critères d’adjudication et à la modification de la notion d’« offre économiquement la plus avantageuse » en « offre la plus avantageuse », afin de susciter enfin un vrai changement de culture en faveur d’une plus grande compétitivité basée sur la qualité dans la pratique de l’adjudication. Sur ce point, nous ne négligerons aucune possibilité et nous mobiliserons jusqu’à la fin des débats.
  • L’abandon, par le Conseil fédéral, de la révision prévue de la Lex Koller est une bonne nouvelle. Avec d’autres organisations, nous sommes intervenus activement contre cette révision et notre action a été clairement couronnée de succès.
  • Le thème du droit des cartels continue de nous occuper. Nos collègues suisses romands de constructionromande ont pris l’initiative et veulent tirer au clair la situation juridique au moyen de trois interventions parlementaires. constructionsuisse soutient activement ces interventions et contribue à ce que la problématique des cartels soit enfin tirée au clair.
     
    A côté du travail de conviction auprès des parlementaires, nous avons bien entendu aussi envoyé diverses prises de position en réponse à des consultations et nous sommes efforcés d’intégrer les impératifs de l’économie de marché et les intérêts des entreprises dans différents projets, par exemple dans le domaine de la sécurité au travail.

Notre engagement à différents niveaux reste extrêmement important. Nous devons nous montrer encore plus unis, afin que le secteur de la construction soit perçu comme une force politique et puisse exercer une influence correspondante. Il s’agit également d’aborder ensemble les grands thèmes comme les défis économiques ou la numérisation, ainsi que la modification des processus de construction que cela implique. En cette nouvelle année, nous nous engageons également pour un secteur de la construction fort, novateur et moderne, et vous souhaitons une année 2019 sans accidents et couronnée de succès !

CE Hans Wicki, président constructionsuisse

Building Award 2019 - le prix suisse saluant des prestations exceptionnelles d’ingénieurs de la construction

Le 3e Building Award entre dans sa phase décisive – Délai de dépôt des dossiers: 15 février 2019

Les ingénieurs et planificateurs travaillent la plupart du temps en arrière-plan. Ils sont toutefois souvent la clé de la réussite d’un ouvrage. Tous les deux ans, le Building Award suisse met sous les feux de la rampe des prestations d’ingénieurs novatrices et remarquables ainsi que leurs auteurs. Le choix des projets est chaque fois confié à un jury de haut vol. Pour cette troisième édition, ce dernier est placé sous la présidence de Sarah M. Springman, rectrice de l’EPF Zurich. La cérémonie de remise du prix aura lieu le 6 juin 2019 au Centre de culture et de congrès de Lucerne. Les dossiers de candidature peuvent être déposés jusqu’au 15 février 2019 dans six catégories différentes. Toutes les informations relatives au concours, aux précédents lauréats ainsi qu’à la remise du prix figurent sur le site Internet www.building-award.ch.

«Le Building Award récompense des ingénieures et des ingénieurs, de même qu’il dévoile à un large public des innovations et prestations exceptionnelles du domaine de la construction», explique le prof. Sarah M. Springman, rectrice de l’EPF Zurich et nouvelle présidente du jury de ce prestigieux prix suisse. Mme Springman succède au prof. René Hüsler, directeur de la Haute école de Lucerne – Informatique, lequel a présidé avec succès le jury en 2015 et 2017.

Mettre en valeur les ingénieures et les ingénieurs

Les ingénieures et les ingénieurs apportent une contribution essentielle à ce que les tunnels, ponts, systèmes de construction et tous les autres ouvrages puissent être réalisés et fonctionnent en toute sécurité. Les prestations d’ingénieurs honorées par le Building Award sont remarquables à plus d’un titre: elles offrent des solutions innovantes, durables et de haute qualité. De par leur complexité, leur simplicité ou leur originalité, elles posent des jalons pour l’avenir. C’est sur ces aspects que le Building Award met l’accent pour la troisième fois déjà. Entreprises, institutions, écoles, ingénieures et ingénieurs sont invités à déposer leurs projets, lesquels seront soumis au jury chargé de désigner les lauréats.

Le Building Award est le prix suisse saluant des prestations exceptionnelles d’ingénieurs de la construction. Il rend tangible la valeur sociétale du travail des ingénieurs et souligne la polyvalence et les excellentes perspectives de la profession. Le Building Award accorde une importance particulière à la promotion de la relève professionnelle des ingénieurs. Aussi deux catégories ont-elles expressément été créées à cet égard: la catégorie «Jeunes professionnels» et la catégorie «Promotion de la relève dans le domaine de la technique». Les autres catégories sont les suivantes: génie civil, construction d’infrastructures, technique de l’énergie et du bâtiment, ainsi que recherche et développement.

Des partenaires forts et la fondation bilding

Le Building Award est soutenu par l’organisation professionnelle Infra Suisse, la Société suisse des entrepreneurs (SSE) et l’Union suisse des sociétés d’ingénieurs-conseils (usic). D’autres entreprises, organisations et associations suisses de renom se joignent également au prix en qualité de partenaires. La fondation bilding, laquelle promeut la relève professionnelle des ingénieurs de la construction, se charge quant à elle de l’organisation et de la tenue de la manifestation.

Pour d’autres renseignements:

Oehen PR Schweiz AG                                                             

Tél. 043 541 10 07

office@oehen.ch

bilding – Fondation suisse pour la promotion de la relève des ingénieurs de la construction

Secrétariat: Effingerstrasse 1, Case postale, 3001 Berne, tél. 031 970 08 83, courriel: info@bilding.ch

www.bilding.ch / www.building-award.ch / www.iningenieursteckt.ch

Initiative contre le mitage NON

L’acceptation de l’initiative contre le mitage aurait de lourdes conséquences pour l’aménagement du territoire. Cette initiative demande un blocage complet de l’extension des zones à bâtir. Ce faisant, elle ignore la réalité : la population continue d’augmenter et la société veut être mobile. En rester simplement au statu quo est également injuste. Car cette initiative frappe avant tout les collectivités qui ont jusqu’ici géré leur territoire de manière économe et qui pourraient, maintenant, avoir besoin d’un dézonage. Dans les régions économiquement fortes, où le terrain disponible est déjà limité et son prix élevé, cette initiative augmenterait considérablement la pression sur les prix. Des augmentations des prix et des loyers seraient programmées.

Cette initiative contient également des exigences qui ont entre-temps été remplies par la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire, entrée en vigueur en 2014. Ainsi, la politique de la Confédération et des cantons oriente le développement du milieu bâti vers l’intérieur et prévoit que les zones à bâtir des communes ne puissent dépasser les besoins des 15 prochaines années. La nouvelle LAT montre déjà ses effets. Entre 2012 et 2017, les zones à bâtir n’ont augmenté que de manière marginale, malgré l’accroissement continu de la population.

Cette initiative sape également la mise en œuvre en cours de la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire au niveau des cantons et des communes. Car la Suisse n’est, fort heureusement, pas un Etat centralisé, dans lequel la Berne fédérale imposerait tout. Vouloir introduire maintenant de nouvelles règles encore plus strictes ne s’accorde pas avec notre système et confine à l’obstination.

Pour toutes ces raisons, et afin de ne pas bloquer notre avenir, nous devons, nous aussi, résolument voter NON à l’initiative contre le mitage, le 10 février 2019.

Sandra Burlet, directrice adjointe constructionsuisse

L'enquête de batimag: "Craftmen's Favorite"

Quels produits sont les plus convaincants en terme de qualité? Quels fabricants se distinguent par leur service à la clientèle? Et qu'en est-il du rapport qualité-prix? Qui sont les favoris? Vos favoris? C’est ce que Batimag et Baublatt veulent découvrir. Raison pour laquelle, ils invitent les artisans et entrepreneurs spécialisés du second œuvre à participer à leur grande enquête “Craftsmen’s Favorite“ sur les fabricants et les marques de produits de construction. Ce sondage se divise en 16 catégories, allant de la salle de bain à la plomberie, en passant par le toit et les façades. A vous les experts de la profession d’élire vos produits et entreprises préférés!
Envolez-vous!
Pour remercier les participants à cette enquête, nous offrirons, par tirage au sort, la chance de vivre une expérience inoubliable: trois sauts en parachute en tandem et trois voyages en montgolfière, pour deux personnes! Les gagnants décideront s’ils veulent plonger courageusement dans le vide ou juste flotter suspendus à un ballon pour profiter du panorama. Ça vaut le coup de tenter sa chance.

Trophée à la clé
En ce qui concerne les fabricants de produits qui seront plébiscités par vos réponses, les meilleurs d’entre eux dans chaque catégorie se verront décerner le prix “Craftsmen’s Favorite“ en Or, Argent ou Bronze. Le grand vainqueur de chaque catégorie sera aussi récompensé avec un trophée. Le “Craftsmen’s Favorite“ est une étude de marché indépendante réalisée par les magazines de la construction et du bâtiment Batimag et  Baublatt et leur éditeur, Docu Media Suisse Sàrl. Ce sondage est une première ; il est appelé à se tenir régulièrement tous les deux ans.

Pour participer au concours, c’est par ici